Stan, ce sont des élèves, des professeurs, des personnels, des familles, et c'est aussi une fraternité qui s'unit à travers un réseau de prière aux intentions de tous, auquel vous pouvez vous joindre !

Le réseau de prière Frassati - Comment ça marche ?

Frassati
Nous nous confions à Stan, depuis plus de deux siècles maintenant, à l’intercession de la Vierge Marie. Nous prions également avec le bienheureux Pier Giorgio Frassati, donné à la jeunesse comme modèle de sainteté. Avec eux, nous intercédons quotidiennement auprès de Dieu pour les enfants qui nous sont confiés, leurs éducateurs et leurs familles. Aujourd’hui, c’est pour vous que retentit, personnellement, cet appel du Seigneur à nous rejoindre dans cette belle aventure !

Le principe est très simple : chacun s’engage à confier à Dieu dans sa prière quotidienne un élève ou un groupe d’élèves, les professeurs, les familles, etc. Cela peut se formaliser très simplement par un « je vous salue Marie » quotidien ou une autre prière de son choix. Chaque mois, nous recevons un e-mail pour nous tenir informés des intentions particulières que nous portons à Stan : les joies et les peines, les examens et les concours, les retraites et les célébrations importantes.

 

"Ne dis pas - Si je suis tout seul dans ce grand nombre, quel bien fera mon humble effort, mon pauvre amour, ma seule prière ? - car si chaque flambeau s’allume seul dans l’ombre, tous se trouvant brûler ensemble, il fera jour."

Saint-François de Sales

 

N’hésitez pas à diffuser largement autour de vous cette initiative : grands-parents, amis, communautés religieuses, etc.

Pour nous rejoindre, il suffit de s’inscrire ici en quelques clics ici. 

N’hésitez pas à nous transmettre vos intentions de prières : pastorale@stanislas.fr
Un cierge brûle en permanence à la chapelle Notre-Dame sous-terre pour chacun de vous.

 

Nos intentions de prières quotidiennes…  pour le mois de septembre 2020 

Pour nos élèves, leurs familles, ceux qui les servent… et les familles de ceux qui servent !

  • Les familles expatriées
  • Les militaires en opérations extérieures
  • Les pompiers, les médecins, les soignants

Pour le Liban, les tensions politiques et économiques qui s'y vivent, pour les dirigeants qui ont, de près ou de loin, une quelconque influence sur cette zone du monde.

Pour les malades, les mourrants qui nous sont confiés et ceux qui prennent soin d’eux.

  • Erik, Marie-Victoire, Isaure, Alix, Edouard, Victor, Eysa, Llona, Bruno, Christophe, Gorgine, Muriel, Bérénice, Anne, Samuel, Laure-Hélène, Emmanuelle, Edouard et sa famille
  • Les médecins et tous les personnels soignants

Pour ceux qui nous ont déjà quittés, ceux et celles à qui ils manquent.

  • Thibault, Marie-Victoire, Alice, Victoire, Jean-Pierre, Yves, Danielle, Emmanuel, Marie-Agnès, Gérard, Agnès, Charles, Anne, Simone, Pierre, Francis, Marie, Rose-Marie, Suzanne, Geneviève, Matthieu, Sonia
  • Les défunts de nos familles

Ce mois-ci…
Avec Sainte Thérèse d el'Enfant Jésus, patronne des misisons, et avec la Vierge Marie, Mère de Jésus, le Christ, qui nous envoie en mission, prions pour la mission de l'Eglise Universelle, pour toutes les missions particulières et oeuvres de charité menées au nom de Jésus dans notre monde.

 

    N’hésitez pas à nous transmettre vos intentions de prières à cette adresse

    Pour aller plus loin

    • Notre archevêque, Mgr Michel Aupetit, nous invite en cette année de jubilés, à demander l’intercession de Sainte Geneviève (Téléchargez la carte prière) et à vivre une grande année de célébrations à Montmartre pour les 100 ans de la consécration de la basilique.
    • Téléchargez le message de Mgr Aupetit s’adressant aux fidèles du diocèse et aux personnes de bonne volonté, concernant l’attitude à adopter face à l’épidémie du coronavirus. « Qu’as-tu fait de ton frère ? ». Voici le chemin de Croix qu'il nous propose.
    • Chaque mois, le Pape François nous appelle à être attentifs aux défis de l'humanité et la mission de l'Église.

    Regardez la Vidéo du Pape

     

    Des exemples de prières

    Notre Dame du Rocher
    "Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé vos suffrages, ait été abandonné. Animé de cette confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je viens vers Vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. Ô Mère du Verbe Incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen."

    Saint Bernard, 1090-1153


    "Ô Vierge sainte, au milieu de vos jours glorieux, n’oubliez pas les tristesses de cette terre. Jetez un regard de bonté sur ceux qui sont dans la souffrance, qui luttent contre les difficultés et qui ne cessent de tremper leurs lèvres aux amertumes de cette vie. Ayez pitié de ceux qui s’aimaient et qui ont été séparés. Ayez pitié de l’isolement du cœur. Ayez pitié de la faiblesse de notre foi. Ayez pitié des objets de notre tendresse. Ayez pitié de ceux qui prient, de ceux qui pleurent, de ceux qui tremblent. Et donnez à tous l’espérance et la paix. Amen."

    Abbé Henri Perreyve, 1831-1865.

     

    "Par ton intercession, ô Marie,
    Que Dieu ouvre le cœur
    et l’intelligence de tous à Stanislas.
    Qu’il fortifie notre foi,
    et ravive notre charité.
    Amen."


     

     

    N'hésitez pas à télécharger la carte prière Frassati ou à la demander au service Pastorale. Vous trouverez ici d'autres prières mariales et ici notre livret de chemin de Croix.

     

    Prier pendant le confinement

    En ce temps particulier, redoublons de ferveur dans notre prière ! Ceux qui veulent rejoindre la prière de l’Église trouveront tous les textes utiles sur le site AELF. Des livrets de prières Magnificat, pour les adultes comme pour les enfants, sont disponibles gratuitement pendant tout le confinement. Vous trouverez également en ligne des coloriages pour les plus petits, des chants et encore d’autres ressources en ligne.

    Nombreux sommes-nous à n’avoir pas la possibilité d’accompagner nos proches à l’hôpital pour nous tenir à leur côté. Accompagnons par la prière ceux qui sont hospitalisés dans un état grave, ceux qui vivent leur passage vers le Père : cliquer ici.

    De même, la plupart d’entre nous ne peuvent se rendre aux funérailles de leurs proches. Pour beaucoup, c’est un moment difficile à vivre qui nous invite à tenir dans la prière et dans l’espérance. Nous vous proposons aussi d’autres temps de prière pour vivre en communion les funérailles de vos proches (voir ici).

     

    Se confesser...

    En temps de confinement, les prêtres de vos paroisses sont disponibles pour vous donner le sacrement du pardon, uniquement sur rendez-vous. N’hésitez pas à les solliciter. 

    À l’approche de la fête de Pâques, beaucoup de fidèles ont le désir de recevoir le sacrement de réconciliation alors qu’ils ne peuvent pas sortir de chez eux. Pour le Pape François, le catéchisme est très clair à ce sujet : la confession individuelle et intégrale suivie de l’absolution demeure le seul mode ordinaire par lequel les fidèles se réconcilient avec Dieu et l’Église, sauf si une impossibilité physique ou morale dispense d’une telle confession (CEC 1484). Ainsi, « si tu ne trouves pas de confesseur, il faut que tu t’adresses directement à Dieu », a expliqué le pontife précisant la nécessité d’aller tout de même se confesser plus tard. Écoutez-le dans cette courte vidéo. Pour vous aider à faire votre examen de conscience, nous avons mis en ligne le livret habituel du Collège.

     

    Aller à la messe...

    Le Pape François nous propose une prière pour vivre la communion de cœur et d’esprit, en ces jours où la communion sacramentelle n’est pas possible. Faire une communion spirituelle consiste à faire un acte de foi et de désir de la communion eucharistique en demandant à Dieu de verser en nous les grâces que nous aurions aimé recevoir en communiant sacramentellement mais que nous ne pouvons pas recevoir hic et nunc, ici et maintenant. Cette communion non sacramentelle porte les fruits du sacrement car si le Seigneur a lié sa grâce aux sacrements, le Seigneur n’est pas lié par ses sacrements : il peut et, de facto, il donne sa grâce aussi en dehors de la réception des sacrements (CEC 1257). Cette forme de communion suppose la foi et la charité, donc l’état de grâce (Pie XII).

     

    Vous pouvez suivre quotidiennement les différentes célébrations et la messe retransmise en direct d’une des paroisses parisiennes, ou encore celle de notre archevêque, Mgr Michel Aupetit, depuis Saint-Germain L’Auxerrois. Le Pape François célèbre également tous les matins !

    Chaque matin, après avoir célébré la messe, le Pape François bénit solennellement le monde dans toutes les directions au-delà des murs du Vatican. « Les personnes qui ne peuvent faire la communion sacramentelle font maintenant la communion spirituelle », dit le Saint-Père avant de prononcer une prière. Ce peut être celle saint Alphonse de Liguori (1696-1787) : 

    Mon Jésus,
    Je crois que tu es réellement présent dans le Très Saint Sacrement de l’autel.
    Je t’aime plus que tout et je te désire dans mon âme.
    Puisque je ne peux pas te recevoir sacramentellement maintenant,
    viens au moins spirituellement dans mon coeur.
    Et comme tu es déjà venu,
    je t’embrasse et je m’unis tout entier à toi.
    Ne permets pas que je sois jamais séparé de toi.
    Amen.

     

    Prenons bien soin les uns des autres ! Si nous devons nous inquiéter de quelque chose, que ce soit d’aimer notre prochain, comme nous y invite l’Écriture. Gardons les yeux fixés sur le Christ. Prenons soin concrètement des plus fragiles au milieu de nous. Veillons sur ceux qui sont et seront éprouvés par cette crise redoutable. Confions-nous au Seigneur et soyons prêts à témoigner de l’espérance qui est en nous !

    N'hésitez pas à nous transmettre vos intentions de prières : pastorale@stanislas.fr

    • Partager cette page sur Facebook
    • Partager cette page sur Twitter