Depuis plusieurs années le Collège Stanislas propose à ses élèves une préparation spécifique et personnalisée aux Olympiades Internationales de Physique. Les résultats obtenus démontrent que l'appel à l'excellence et au dépassement de soi porte leurs fruits.

En 2017, le Collège Stanislas a eu la fierté d’avoir deux médaillés lors des Olympiades en Indonésie et un autre en 2016 à Zurich.

Les Olympiades Internationales de Physique, comment ça marche ?

Les Olympiades Internationales de Physique sont une compétition pendant laquelle près de trois cents jeunes de soixante nationalités différentes, venus des cinq continents, s’affrontent lors d’épreuves théoriques et expérimentales. Chaque pays possède un quota de candidats qu’il peut présenter. La France, tous les ans, en envoie cinq : quatre sont issus des classes préparatoires scientifiques et un de terminale scientifique.

Pour sélectionner ses représentants, la France organise une compétition en deux épreuves. La première, écrite, se déroule au mois de mars et se compose généralement d’un QCM, de deux exercices et de deux problèmes de niveau classes préparatoires scientifiques. Environ quatre cent français tentent leur chance.

Remise des diplômes aux participants au stage de l'ENS
Stage de l'ENS : remise des diplômes aux participants venant de toute la France.

Vingt-quatre étudiants sont alors choisis, avec cinq places réservées aux élèves de Terminale S. Ces vingt-quatre vainqueurs participent à un stage expérimental d’une semaine à l’ENS Cachan au mois de mai pour préparer leur seconde épreuve, cette fois-ci, expérimentale.
À l’issue de celui-ci, la France dispose de ses cinq candidats à présenter aux Olympiades Internationales.

En juillet, le pays accueillant reçoit pendant une semaine les trois cents candidats de tous pays, dont les cinq français, qui alternent visites, découverte du pays et épreuves pratiques et théoriques. Les résultats permettent aux étudiants d’obtenir une médaille en fonction de leur classement. Les premiers 8% obtiennent une médaille d’or, de 8 à 16% une médaille d’argent et de 16 à 24% une de bronze.

Le Collège Stanislas et les Olympiades Internationales de Physique.

Lauréats du Collège Stanislas aux Olympiades Internationales de Physique
Clémence de Rolland - Hilaire Bizalion - Jean Guillaume Cojan

En 2017, Clémence de Rolland a obtenu la médaille de bronze tandis qu’Hilaire Bizalion a été décoré de la médaille d’argent. En 2016, c’est Jean-Guillaume Cojan en Terminale qui a reçu la médaille de bronze.

Cette recherche de l’excellence n’est pas une fin en soi, c’est davantage un chemin. Le travail exigeant, le goût de l’effort permettent le dépassement de soi. C’est ainsi que certains de nos jeunes ont pu passer le cap de la première épreuve voire même de représenter leur pays au concours international. Rappelons que ces Olympiades Internationales sont extrêmenent ardues et qu'en soi, participer est déjà une preuve de l'engagement d'un élève.

La préparation des Olympiades Internationales au Collège Stanislas

Parce que l’excellence est au cœur des valeurs de Stanislas, notre établissement a mis en place une préparation à ce concours pour les élèves intéressés, qui, pour les terminales scientifiques, est couplée à celle de la préparation au Concours Général.

Ces excellents résultats obtenus lors des deux années précédentes sont le fruit d’un travail sérieux et l’aboutissement d’un accompagnement quotidien par l’ensemble des professeurs. La préparation permets à nos élèves d’avoir les clefs de compréhension de ce concours spécifique. La confrontation avec des jeunes de très haut niveau de tous pays, couplée avec la fierté de représenter la France et Stanislas, conduit nos élèves à donner le meilleur d’eux-mêmes.
 

Cette année, c’est le 28 mars qu'a lieu l’épreuve écrite de pré-selection dans nos locaux. 24 élèves de toute la France sont selectionnés pour le stage théorique et pratique à l’ENS au mois de mai. Cinq sont sélectionnés suite à une épreuve de travaux pratiques et participeront alors aux Olympiades à Lisbonne du 21 au 29 juillet 2018. Souhaitons bonne chance à tous les élèves qui prendront part à cette compétition faite avant tout pour rencontrer d'autres jeunes et d'autres cultures de tout pays autour d'un sujet commun : la science et le dépassement de soi.

 

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur Twitter