La vie étudiante à Stanislas est riche en propositions. En voici un florilège non exhaustif.

BDE (Bienveillance, Dévouement, Engagement)

 

Le bureau des étudiants participe, en lien étroit avec la direction, à l’accueil et à la bonne intégration des nouveaux élèves. Par diverses activités (week-end d’intégration, remise des khâlots, tournois de sports, soirée du BDE…), le BDE promeut « l’esprit Stan » et veille à la bonne ambiance de la promotion et à son unité.

vie étudiante prepa stanislas
 
 

Week-end d’intégration

 

Organisé par le BDE secondé par les G2A (gentils deuxième année) et les TVI (très vénérables intégrés), le week-end d’intégration de Stanislas est une véritable institution. En trois jours festifs et sportifs il permet de créer une forte cohésion de classe et d’accueillir chaleureusement les nouveaux élèves et de les initier à « l’esprit Stan ».

 
 

Parrainage

 

Chaque étudiant de première année est parrainé par un élève de deuxième année. Le parrain ou la marraine accueille, encourage, conseille et aide son filleul tout au long de la première année et bien souvent jusqu’aux concours.

 
 

Khâlots

 

Chaque filière et chaque classe arbore fièrement ses couleurs par le port du khâlot qui est remis au nouvel élève par son parrain ou sa marraine lors d’une cérémonie officielle.

 
 

Services

 

Les élèves des classes préparatoires s’engagent – en particulier en première année – dans des activités caritatives : maraudes dans le quartier, alphabétisation, visites aux personnes âgées, etc.

 
 

Club de Rock et Club de Jazz

Le Club de Rock se réunit une heure par semaine le samedi après le DS.

Le Club de Jazz se réunit le mercredi de 18h à 19h30 au foyer de l’internat. Au programme : classiques du jazz et improvisation. 

Apportez vos instruments !
 

 

Corniche

 

La corniche Gouraud  rassemble les élèves des classes préparatoires qui souhaitent discerner une vocation d’officier et intégrer une école militaire. Elle a pour vocation de permettre aux élèves motivés par l’Ecole Spéciale Militaire de Saint Cyr, l’Ecole Navale ou l’Ecole de l’Air de préparer ces écoles dans les meilleures conditions.

Fondée sur un équilibre entre travail, entraînements sportifs et affermissement de la vocation d’officier, la corniche entretient un fort esprit de cohésion et de tradition inspiré par ses nombreux anciens, comme le Général Gouraud dont elle reçut le nom en 1933 lorsqu’il était gouverneur militaire de Paris, mais aussi l’Amiral d’Argenlieu ou le Capitaine Guynemer.

 
  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur Twitter