A Stanislas, nous voulons que les élèves découvrent et cultivent la joie profonde et durable du don d’eux-mêmes.

« Le mystère de l’Homme ne s’éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe Incarné ». Constitution pastorale Gaudium et Spes  - Vatican II

La vie humaine est une vie « eucharistique »

Ce n’est pas là simplement la visée d’un projet éducatif qui nous permettrait de nous distinguer d’autres établissements de l’enseignement catholique. C’est le mouvement même de l’humanité créée à l’image de Dieu. C’est une réalité anthropologique, mais qui ne peut se comprendre qu’à la lumière la plus haute qui est celle de la foi.

La vie humaine est une vie « eucharistique ». La personne humaine est un être de don et c’est dans le don qu’il trouve la vraie joie. Notre projet d’éducation, c’est de servir ce mouvement profond de notre humanité car c’est là qu’est la condition première non seulement d’une vie réussie, mais d’une vie heureuse.

Découvrir la source

Pour comprendre et développer ce don, il faut découvrir Celui qui en est la source. L’originalité de ce projet d’éducation se comprend par son origine : « L’homme est créé à l’image de Dieu ». Or, Dieu est Amour. Toute la vie spirituelle proposée à Stanislas ne vise pas autre chose que de contempler l’œuvre de Dieu à travers le don qu’Il fait de Lui-même par sa Parole (la Bible) et par sa parole incarnée (Le Christ).

Ce qui résume la foi chrétienne ? « Dieu parle aux hommes pour qu’ils aient la vie ». A Stanislas, les enseignants, les éducateurs, les aumôniers s’autorisent de la parole de Dieu pour parler aux élèves et  les faire croître dans toutes les dimensions de leur personnalité : corps, cœur, esprit.

« Nous avons besoin de chrétiens qui sachent découvrir, dans la foi, leur véritable identité humaine, à la lumière de Jésus Christ. Non seulement nous ne connaissons Dieu que par Jésus Christ, mais nous ne nous connaissons nous-mêmes que par Jésus Christ ». Blaise Pascal.

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur Twitter