Voici un descriptif de l’organisation des filières des classes préparatoires de Stanislas.

 A Stanislas, nous proposons les formations suivantes :

Un tableau pour comprendre

Les différentes filières en prépa à Stanislas

Les Classes Préparatoires aux Ecoles d'Ingénieurs (Math. Sup et Math. Spé)

Les Classes Préparatoires scientifiques recrutent des bacheliers ayant choisi en terminale les spécialités mathématiques et physique-chimie ainsi que l’option mathématiques expertes.
D’une durée de deux ans, elles préparent aux concours d’entrée dans les grandes écoles d’ingénieurs, d’enseignement et de recherche (Polytechnique, ENS, Mines, Ponts, Centrale, …)
 

Deux filières en première année (Math. Sup)

MPSI : Mathématiques, Physique, Sciences de l’Ingénieur (2 classes)
PCSI : Physique, Chimie, Sciences de l’Ingénieur (3 classes)

 

Enseignement hebdomadaire Sup

Comment choisir ?

Similitudes :
- Une grande spécialisation en sciences
- Une nette prédominance des mathématiques et de la physique
- Des débouchés identiques

Différences :
- MPSI : prépondérance de l’enseignement des mathématiques
- PCSI : prépondérance des sciences expérimentales (physique / chimie / sciences de l'ingénieur)

Les options

A la fin du premier semestre, chaque élève choisit obligatoirement une option, qui déterminera la filière de seconde année à laquelle il pourra prétendre.

En MPSI :
- Les élèves qui choisissent l’option sciences de l’ingénieur 4h (avec TP) peuvent, en deuxième année, aller en PSI-PSI* ou en MP-MP*
- Les élèves qui choisissent l’option informatique ou l’option sciences de l’ingénieur 2h (sans TP) vont, en deuxième année, en MP-MP*
 
En PCSI :
- Les élèves qui choisissent l’option sciences de l’ingénieur vont, en deuxième année, en PSI-PSI*
- Les élèves qui choisissent l’option chimie vont, en deuxième année, en PC-PC*

Options Sup
Nota bene :
Le fait qu’un candidat postule dans l’une ou l’autre filière n’a aucune incidence sur ses chances d’admission à Stanislas.
S’il vise la filière PSI-PSI* en deuxième année à Stanislas, nous lui conseillons de s’inscrire en PCSI en première année.

Profils recherchés

Très bons élèves de terminale :

- Ayant choisi les spécialités mathématiques et physique ainsi que l'option mathématiques expertes, ayant effectué leur scolarité en France ou à l’étranger, dans le public comme dans le privé.
- Passionnés par les sciences (culture scientifique et connaissances théoriques solides).
- Ayant le goût de l’effort et du travail en petit groupe.

Trois filières en deuxième année (Math. Spé)

MP-MP* : Mathématiques, Physique (2 classes, dont une étoilée)
PC-PC* : Physique, Chimie (2 classes, dont une étoilée)
PSI-PSI* : Physique, Sciences de l’Ingénieur (2 classes, dont une étoilée)
Enseignement hebdomadaire Spé

Ces trois filières donnent sensiblement les mêmes chances d’intégrer une grande école. Il est donc plus utile de s’y orienter en fonction de son profil qu’en fonction des « résultats » de la filière.

Pour en savoir plus sur les différents concours, consulter le site du SCEI (service de concours écoles d'ingénieurs).

Les Classes Préparatoires aux Ecoles de Commerce (ECG)

Les classes préparatoires économiques et commerciales de Stanislas recrutent des bacheliers ayant choisi en terminale la spécialité mathématiques ; en deuxième spécialité, HGGSP ou SES sont  recommandées. L'option mathématiques expertes n'est pas indispensable.

A la rentrée 2021, Stanislas proposera en enseignement d'ECG :

- Mathématiques approfondies (mathématiques appliquées non proposées).
- Histoire, Géographie et Géopolitique du monde contemporain (HGG) ou Economie, Sociologie et Histoire du monde contemporain (ESH).

D’une durée de deux ans, elles préparent aux concours d’entrée dans les grandes écoles de commerce et de management (HEC, ESSEC, ESCP-Europe etc.)

Première année, ECG 1 : 2 classes

Deuxième année, ECG 2 : 2 classes

Enseignement hebdomadaire ECG

 

Atouts de la formation ECG

- Une formation pluridisciplinaire
- Un programme tourné vers la compréhension du monde contemporain
- Le poids des mathématiques

Profil recherché

Très bons élèves de terminale :

- Ayant choisi les spécialités mathématiques et, de préférence, HGGSP ou SES, ayant effectué leur scolarité en France ou à l’étranger, dans le public comme dans le privé.
- Désirant poursuivre l’apprentissage des mathématiques à un niveau exigeant.
- Ayant de l’attrait pour l’histoire, l’économie, la géopolitique et la culture générale.
- Ayant le goût des langues vivantes et d’une ouverture internationale.
- Faisant preuve de qualités relationnelles et de vertus personnelles. L’évaluation des soft skills est déterminante aux oraux des concours.
 

Les Classes Préparatoires Lettres et Sciences sociales (B/L)

Les classes préparatoires lettres et sciences sociales recrutent des bacheliers ayant acquis un très bon niveau en mathématiques et disposant d'une vaste culture générale.

D’une durée de deux ans, elles préparent aux concours d’entrée dans les Ecoles normales supérieures (Ulm, Paris-Saclay, Lyon, …), les écoles de statistique (ENSAE, ENSAI), les écoles de commerce, les Instituts d’études politiques, les écoles de communication et de journalisme.

Première année, Hypokhâgne (HKS) : 1 classe

Deuxième année, Khâgne (KS) : 1 classe

Enseignement hebdomadaire B/L

Atouts de la formation B/L

- Une très forte pluridisciplinarité
- L’étude couplée de la culture classique et du monde contemporain
- L’égalité de traitement des différentes disciplines
- Un haut niveau d’exigence et d’excellence imposé dans chacun des enseignements dispensés.

Débouchés après une B/L

Conséquence directe de la polyvalence : la variété des débouchés possibles :

- L’enseignement et/ou la recherche (en philosophie, histoire, lettres, sciences sociales…)
- La haute fonction publique
- Les métiers de l’entreprise
- L’ingénierie
- Les grandes organisations internationales
- Le journalisme
- L’édition etc.

Profils recherchés

Très bons élèves de terminale :

- Ayant suivi les spécialités de leur choix, même si la spécialité mathématiques est recommandée - à défaut, l'option mathématiques complémentaires est indispensable – et ayant effectué leur scolarité en France ou à l’étranger, dans le public comme dans le privé.
- Ayant un profil complet et équilibré dans l'ensemble des disciplines de la filière (notamment en mathématiques où le programme est ambitieux, le rythme soutenu et le niveau d'abstraction rapidement assez élevé)
- Faisant preuve d’ouverture d’esprit et d’une grande curiosité intellectuelle tant dans les humanités classiques que dans l’appréhension des enjeux du monde contemporain.
 

Prépa Médecine

La Prépa Médecine de Stanislas s’adresse à des bacheliers inscrits en PASS dans une Faculté de Médecine à Paris intramuros.

D’une durée de trois ans, cette préparation se fixe un double objectif :

ACCOMPAGNER

 

FORMER

chaque élève pour qu'il puisse :

  • Gagner en efficacité et en méthodologie
  • Bénéficier d’un travail en équipe
  • Evoluer dans un cadre de vie privilégié, avec un suivi quotidien
  • S’entraîner de manière hebdomadaire
  • S’évaluer au moyen de concours blancs
  • Se préparer à la vie professionnelle

 

 

chaque élève pour qu'il puisse :

  • Vivre ses études de médecine dans un esprit d’entraide et de bienveillance (organisation de sous-khôlles entre élèves)
  • Approfondir sa formation en sciences humaines et obtenir un diplôme « Médecine et Philosophie »
  • Réfléchir aux enjeux d’une pratique médicale
  • Nourrir sa vie spirituelle (présence de quatre prêtres en permanence dans l’établissement)
  • Apprendre à agir de manière responsable et devenir pleinement acteur dans un environnement médical

Un parcours « Médecine et Philosophie » en trois ans

Durant trois ans, nos étudiants complètent leurs études en Université par une formation « Médecine et Philosophie » en partenariat avec l'IPC (Facultés Libres de Philosophie et de Psychologie).
IPC

Ce parcours a pour finalité de former le jugement pratique et concret des étudiants pour éclairer les décisions qu’ils auront à prendre comme médecins.

La méthodologie retenue consiste à relier constamment :

  • le corpus philosophique enseigné à Stanislas
  • les cours reçus à l’université
  • l’examen de cas pratiques, enrichis de stages et de témoignages de praticiens

Cette formation, qui a lieu à Stanislas, est validée par un diplôme spécifique pour l’obtention duquel 168 heures de cours sont programmées.

1re année

Nos étudiants inscrits en PASS, engagés dans une préparation intensive au concours, trouvent un soutien méthodologique (TD, concours blancs, sous-khôlles…) pour assurer l’efficacité de cette année sans perdre de vue leur équilibre humain et spirituel.

Dès la première année, notre formation spécifique « Médecine et Philosophie » comprend 48 heures de cours après le concours du 2e semestre.

2e année

Nos étudiants inscrits en DFGSM2 (Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales) trouvent un accompagnement dans la poursuite de leurs études et sont particulièrement investis dans le soutien et la transmission de méthodes auprès des étudiants de première année. Ils animent par exemple les sous-khôlles.

Ils poursuivent leur formation « Médecine et Philosophie » (72 heures de cours), complétée par des conférences.

3e année

Nos étudiants inscrits en DFGSM3 alternent enseignements à l’Université et stages en CHU.

Pendant cette année universitaire dense, les enseignements de la formation « Médecine et Philosophie » se poursuivent (48 heures de cours) et permettent aux étudiants la relecture des gestes professionnels.

Pour en savoir plus, voir le site de l'IPC

 

 

 

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur Twitter