En 2004, le Collège Stanislas a fêté son bicentenaire. L'histoire de notre établissement, riche de nombreux anciens qui ont participé à l'Histoire de France est jalonnée des événements qui ont marqué notre époque.

Les débuts

Stanislas, plus connu sous le nom historique de "Collège Stanislas", a été fondé en 1804 par l’abbé Liautard. Il crée la "Maison d’éducation de la rue Notre-Dame-des-Champs" pour satisfaire les demandes de familles qui souhaitent que leurs enfants puissent suivre une instruction à la fois scientifique et religieuse.

L’institution se développe rapidement et accueille des jeunes gens venus de France et d’Europe. En 1821, « l’Institution Liautard » devient un Collège de plein exercice et bénéficie de professeurs agrégés. En 1822, Louis XVIII lui accorde le nom de Collège Stanislas.

Une « école préparatoire » aux grandes écoles de l'État s’y ouvre en 1841 sous l’impulsion du Père Gratry. C’est aussi à cette époque que le bienheureux Frédéric Ozanam fera partie du corps professoral de Stanislas.

Les épreuves des temps

Le Collège Stanislas déménage sur son emplacement actuel en 1847 et se fait racheter en 1858 par les Pères Marianistes qui l’agrandissent notablement et lui confèrent un rayonnement national. Une annexe est ouverte à Cannes sous le nom d’Institut Stanislas.

Les lois anticléricales de 1902-1903 les obligent à vendre puis à s’exiler. C’est alors que d’anciens élèves décident de se constituer en société anonyme pour racheter l’établissement et le sauver en 1904, un siècle après sa création.

Les deux Guerres mondiales marquent profondément le Collège : la guerre de 1914 transforme en partie le collège en « hôpital auxiliaire n° 234 » et voit tomber au front près de 950 anciens élèves et professeurs, dont les célèbres Georges Guynemer et Roland Garros. Et en 1944, 12 élèves de classes préparatoires résistants seront fusillés par les allemands, alors qu’ils rejoignaient le maquis.

Entre 1938 et 1941 Stanislas connaît, avec la direction de l’abbé Méjecaze, une certaine expansion avec la création d’annexes de Stanislas au Canada et à Nice.

Le Collège Stanislas aujourd'hui

Le visage actuel de Stanislas voit le jour dans les années 1960-1970 avec les importants travaux de reconstruction et la création d’équipements sportifs par l'architecte Jacques Barge dont les bâtiments Ninféi et Méjecaze. L’ouverture à la mixité est réalisée en 1992 avec l’intégration de l'Institut Notre-Dame-des-Champs (dit Nazareth). Depuis les années 2000-2010, le Collège a mené une nouvelle campagne de construction pour accroître le nombre d’élèves, accueillir des enfants en difficulté (classes ULIS et SEGPA), et augmenter ses places en internat.

Depuis 2017, une Prépa médecine a été créée à Stanislas en partenariat avec l’Institut de Philosophie Comparée pour former de futurs médecins et répondre aux questions de bioéthique auxquelles ils seront confrontés dans leur carrière.
En septembre 2018 Stanislas a inauguré l’ouverture du foyer de jeunes filles Sainte-Claire afin d’accueillir davantage d’élèves internes filles en classes préparatoires.

 

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur Twitter