Le collège privilégie une formation globale de la personnalité afin d’éveiller les potentialités de chaque élève: intellectuelle, morale, physique, spirituelle, et révéler ses qualités qui sont toujours le signe d’une trajectoire possible et d’une vocation.

Sous la responsabilité du Censeur-directeur, lui-même assisté de 16 adjoints dont sept préfets et 115 professeurs, le collège prépare les élèves aux exigences du lycée et aux études supérieures pour qu’ils s’engagent ensuite à prendre des responsabilités dans la Cité.

Le collège privilégie une formation globale de la personnalité afin d’éveiller les potentialités de chaque élève: intellectuelle, morale, physique, spirituelle, afin de de révéler ses qualités qui sont toujours le signe d’une trajectoire possible et d’une vocation.

Cette invitation à l’excellence a pour objectif d’aider tout élève à donner le meilleur de lui-même en cherchant à développer ses talents au sens de la parabole de l’Evangile (Matthieu 25. 14-30).

Pour aider chaque élève, les professeurs et les préfets l’accompagnent personnellement sur ce chemin d’exigence qui promeut la culture de l’engagement personnel, le sens des responsabilités et celui du service.

Quatre propositions spécifiques nous caractérisent dans l’enseignement catholique parisien : la proposition  originale de la non-mixité, l’exigence scolaire, l’accueil  en classe SEGPA et en classes ULIS d’élèves à besoins pédagogiques particuliers, l’accompagnement scolaire après les cours par les études surveillées ou dirigées.

Une spécificité au Collège : une liberté de choix de mixité ou de non mixité.

Uniquement dans les années du collège, est proposé aux élèves et leurs familles le choix éducatif de la mixité ou de la non mixité.

Notre expérience et notre conviction s’appuie sur le constat du décalage de maturité entre les garçons et les filles à l'aube de l'adolescence. Cet écart de maturité est important (de 10 à 18 mois) et va avoir un impact réel sur le développement psychologique, physiologique et académique des filles et des garçons.

Par ailleurs, nous pensons qu’il faut pouvoir respecter le désir de beaucoup de nos élèves filles ou garçons de développer à cet âge ce qui est propre à leur féminité ou à leur masculinité, sans être constamment sous le regard de l’autre sexe. Chacun y gagne une liberté d’allure qui préserve le déploiement de ses qualités spécifiques, sans gêne et sans esprit de séduction.

La non-mixité va donc proposer une pédagogie adaptée qui prend en compte ces réalités. A l'entrée en seconde, garçons et filles se retrouvent à nouveau en univers mixte, riches de leurs années collège où chacun a pu se construire sereinement et nouer des relations d’amitié solide qui perdurent souvent toute leur vie, selon le témoignage de nos anciens et de nos anciennes.

L’exigence scolaire à Stanislas

La qualité du travail scolaire est notre priorité. Développer le goût du travail bien fait, acquérir une bonne et solide culture générale, encourager le sens de l’effort et de la persévérance, consolider les acquis par un apprentissage rigoureux sont nos objectifs pédagogiques.

Afin de préparer nos élèves aux examens nationaux, une évaluation des connaissances est organisée chaque année pour tous les niveaux. Une heure de DST par semaine en sixième, cinquième, quatrième permet aux élèves de s’entraîner aux devoirs de synthèse. En troisième, les élèves sont plus spécialement préparés au brevet des collèges et à l’entrée au lycée ; ils ont un devoir surveillé par semaine de deux heures et deux examens blancs dans les conditions d’examen.

Les thèmes d’années

Chaque année, nous proposons un thème éducatif fort pour aider les élèves à se construire au fil des années collège.

En sixième, l’invitation est faite à chaque élève de « faire de son mieux ! » pour chercher à  progresser et développer ses qualités sereinement au fil des mois.

En cinquième, l’année de l’initiation au latin, le thème s’intitule «  duc in altum ! ». C’est une invitation pour chacun à « avancer au large » dans la connaissance de soi même, dans ses amitiés, dans sa scolarité, dans sa Foi …

En quatrième, qui est une année charnière difficile, le thème est une exhortation au courage à l’entrée dans l’adolescence : « sursum corda !». Haut les cœurs pour tenir les efforts, prendre confiance en soi, affirmer son caractère, affermir sa volonté et remplir son devoir d’état de collégien.

La dernière année du collège, le thème invite les élèves à réfléchir sur leur vocation propre tant sur le plan humain, académique que spirituel « ayez des âmes de bâtisseurs, construisez votre vie ! ».

 

 

Notre objectif est d'offrir à chaque collégien une éducation humaine et spirituelle de qualité dans un cadre digne et accueillant.

 

M. Brocard - Censeur directeur du collège
M. Brocard - Censeur-directeur du collège

 

 

 



 

 

 

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur Twitter