Comment décrire le Collège Stanislas en trois mots ? « Travail », « Tenue » « Talents »

« Travail »

Rien de grand ou de durable ne se fait sans effort et sans travail. Notre conviction de chrétien et d’éducateur est que tout travail possède une dignité inaliénable et qu’il entretient un lien étroit avec le perfectionnement personnel. A Stanislas, nous ne visons pas que la performance académique. Nous voulons aussi le perfectionnement personnel de chacun des élèves, convaincus que ce sont les qualités personnelles, développées par le travail, qui feront la différence autant pour les examens et concours que pour la réussite de la vie professionnelle.

C’est pour cela que dès les petites classes, nous confortons les bonnes « aptitudes » de nos élèves par de bonnes « habitudes » de travail (régularité, méthode, etc.) et de bonnes « attitudes » au travail (attention en classe, persévérance, relecture de son parcours, etc.).

« Tenue »

Nos exigences de « tenue vestimentaire », bien connues, n’ont d’autre fondement que de signifier le respect que les élèves doivent avoir pour leurs enseignants, l’éminente dignité de leur mission et celle de Stanislas comme lieu de travail et d’éducation.

Mais nous invitons nos élèves à comprendre que ce mot « tenue » se décline dans d’autres dimensions pour lesquelles nous nous montrons tout aussi exigeants :

La « tenue physique », qui honore la dignité du corps humain, la « tenue morale » c’est-à-dire la manière de vivre la relation à ce qui est vrai, bien, juste, honnête, la « tenue intellectuelle », qui désigne les qualités de précision du langage, de structuration de la pensée, de clarté et de rigueur du raisonnement, la « tenue spirituelle », fruit de la vie intérieure, qui façonne et édifie la personnalité.

Ainsi donc, par un même mot décliné différemment, et dont ils saisissent bien l’analogie, nos élèves sont incités à ne jamais séparer ces différents aspects de nos exigences de « tenue ». Car dans l’unité de leur vie, justement, tout « se tient ».

« Talents »

C’est par une double et constante interpellation que nous invitons nos élèves à développer tous leurs talents, intellectuels, sportifs, artistiques, relationnels. Une double interpellation qui les stimule (et nous aussi) dans leur recherche d’excellence : « Qu’as-tu fait de tes talents ? » (Matthieu 25 14-30), pour la mettre au service des autres : « Qu’as-tu fait de ton frère ? » (Genèse 4 1-15).

Les nombreuses propositions faites dans le cadre de l’association sportive, des activités extra-scolaires, du Groupe Scout, de la Manécanterie, du Pôle Ozanam, etc. sont au service de ce développement de tous les talents de nos élèves et de leur éducation au sens du service.

Par Frédéric Gautier, Directeur.

  • Partager cette page sur Facebook
  • Partager cette page sur Twitter